5 erreurs à ne pas commettre lors de vos recrutements

Recrutement

En tant qu’entrepreneur, c’est votre travail de rechercher des candidats qui peuvent apporter une perle unique dans le processus de recrutement de votre entreprise. Ces perles rares doivent pouvoir bien s’intégrer à la culture de l’entreprise et faire preuve de motivation pour rejoindre l’entreprise. Les recruteurs doivent inciter le candidat à embrasser sa motivation tout en lui donnant envie de rejoindre l’entreprise. Les processus de recrutement peuvent être longs et ardus, ce qui rend difficile la recherche du candidat idéal. De ce fait, toutes les personnes impliquées dans le processus ont un rôle important à jouer. Il est nécessaire de savoir les 5 erreurs à ne pas faire pendant votre procédure de recrutement.

Ne pas contrôler les compétences du candidat

Souvent, un recruteur néglige les questions nécessaires parce qu’il n’a pas le temps d’évaluer correctement les candidats. Cela peut faire en sorte que le recruteur manque des informations clés sur les compétences des candidats. Alternativement, un manque de temps peut amener les candidats à afficher des compétences plus impressionnantes en raison de questions négligentes ou imprudentes. Les entreprises demandent aux responsables du recrutement d’interroger les employés après les avoir observés effectuer une tâche donnée. Ils demandent également aux nouveaux employés d’interagir avec leurs collègues lors d’un entretien. Cela aide les entreprises à déterminer si un candidat possède les compétences nécessaires pour effectuer son travail. Lors des entretiens avec les managers, les entreprises vérifient si les candidats peuvent bien travailler dans la culture de l’entreprise. Les candidats peuvent facilement évaluer les demandes d’étude de cas de leur employeur potentiel en y répondant. Cela les indique s’ils sont en mesure de terminer leur travail comme prévu après le début de l’emploi. Pour plus d’informations, cliquer sur neostaff.fr.

Ne pas interagir immédiatement avec les candidats

L’utilisation d’un outil de recrutement tel qu’un robot de recrutement peut faciliter et accélérer la recherche de nouveaux employés. Cependant, il ne faut pas se fier entièrement à ces programmes, car certains recruteurs commettent une erreur et pensent qu’il s’agit du seul moyen de rechercher des travailleurs. Cela conduit beaucoup à croire que le processus de recrutement est déshumanisant et enlève toute émotion au candidat. Les gens n’ont généralement pas beaucoup d’interactions avec les candidats, ce qui entraîne souvent de la frustration. L’utilisation d’un outil de la gestion des relations peut aider à atténuer ce problème en envoyant automatiquement aux candidats des mises à jour automatisées et personnalisées au fur et à mesure qu’ils progressent dans le processus de recrutements. Cela leur donnera une vision plus positive de l’entreprise dans son ensemble.

Se laisser mystifier par une personnalité du candidat

Suivant une étude, 99 % des recruteurs sont inflexibles. Cependant, seuls 45% considéraient le diplôme d’un candidat comme important lors du choix des candidats. Cette recherche a également déclaré que les personnalités charismatiques peuvent être plus susceptibles d’impressionner les recruteurs, qui sont plus susceptibles d’accepter de mauvaises performances dans certains domaines. Après chaque entretien, évaluez soigneusement les forces et les faiblesses du candidat pour éviter de telles situations. Pensez également à ce qui vous motive lorsque vous embauchez une personne ayant des expériences de vie, des traits de personnalité ou un prénom similaires à ceux de votre conjoint. Recrutez plutôt quelqu’un qui a fréquenté l’école de votre ville, qui vient d’une même ville. Les intervieweurs doivent tenir compte des similitudes et des différences entre eux et le candidat lorsqu’ils le considèrent. Des entretiens avec plusieurs personnes permettent d’éviter les préjugés.

Ne pas se préparer et prendre la décision à la hâte

Lors des entretiens avec des recrues potentielles, les recruteurs ne considèrent souvent que leur candidat. Prendre le temps de faire une bonne première impression est tout aussi important que d’amener le candidat à accepter un entretien. Lors de l’entretien, vous agissez comme un canal d’information. Votre préparation bien pensée vous aide à rester efficace le jour J, sans vous faire secouer. Au-delà, anticipez les éventuelles questions que le candidat pourrait vous poser. Cela vous aidera à rester calme et concentré sur votre prochain mouvement. Un candidat doit faire des recherches sur son employeur potentiel pour mieux comprendre son parcours professionnel et ses objectifs de carrière. Il doit également évaluer l’atmosphère de l’entreprise et les opportunités d’emploi en examinant attentivement son CV. Les enquêteurs doivent porter une attention particulière à ces détails lors d’une conversation. Même si vous n’avez pas de poste à pourvoir dans l’immédiat, pensez à contacter d’anciens employeurs ou collaborateurs pour leur poser des questions sur un candidat. Plusieurs recruteurs contacteront également leur collaborateur pour s’enquérir du CV et des expériences pertinentes du candidat. En analysant minutieusement leur curriculum vitae et leurs expériences, vous pourrez mieux déterminer si le candidat convient bien à votre entreprise. Avant de prendre des décisions commerciales, importantes, les entrepreneurs prennent du recul et envisagent toutes les options. Ils peuvent demander conseil aux collaborateurs pour faire le bon choix. Étant donné que les nouveaux employés devront travailler avec ces entrepreneurs à l’avenir, ils doivent comprendre les ramifications de leur choix. Les futurs intervieweurs devraient tenir compte de ces suggestions lors de la présentation de leurs candidats. 

Quels sont les emplois de la fonction publique territoriale ?
Comment trouver un emploi à Neuchâtel ?